Pages

Subscribe:

Les accessoires de la couturière débutante


http://petitlien.com/machineacoudre


   Choisir sa première machine à coudre quand ont est débutant… à première vu la tâche paraît commode : il suffit d’aller chez un bon magasin, de choisir une marque connue, d’avoir plus au moins une certaine affinité avec le design de l’appareil, s’assurer d’avoir la garanti et hop l’affaire est dans le sac. Et bien je suis désolée de vous décevoir, mais ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air, la besogne est bien plus compliquée. 



Vous me demanderez pourquoi ? Je répondrai que choisir sa première machine à coudre c’est comme choisir son premier partenaire amoureux, la décision  sera décisive et déterminante. Si vous échouez, le plaisir de coudre ne sera plus jamais le même. Croyez l’expérience d’une créatrice de mode qui a bien roulé sa bosse…

   Pourquoi vous me regardez avec des yeux grands ouverts ? Vous n’avez pas compris ? Suivez-moi, je vous explique. Que vous soyez un homme ou une femme, que vous soyez amateur ou professionnel, novice ou expert, la couture est et demeurera une affaire de passion. Pour exercer pleinement votre passion il faut avoir les bons outils sinon, en aucun cas vous ne serez épanouis. 

    Commençons tout d’abord par nous mettre d’accord sur un point, acheter une machine à coudre est avant tout une affaire d’investissement. Oui quand on aime on ne compte pas ! Ne lésinez pas sur les moyens, faites-vous plaisir. Vous pouvez bien entendu opter pour une machine à moindre cout, restriction budgétaire oblige, mais préparez-vous aux pannes fréquentes et aux mauvaises surprises.

   Revenons maintenant à notre métaphore initiale. Si nous assimilons la machine à coudre à un partenaire sexuel, il faut clairement miser sur la performance. Il est indispensable d’avoir un engin robuste, qui ne nous lâche pas en cour de route et qui soit capable de nous mener vers l’apogée de notre plaisir créatif. Par conséquent, certaines marques discounts sont à bannir sinon c’est le désenchantement total. 

   Si je vous dis « caractéristiques techniques », vous répondrez « longueur et largeur des points réglables ». Parfaitement, vous avez vu juste. Il s’agit là d’un élément indispensable dans le choix de votre appareil.  Je vous recommande d’opter pour une longueur et largeur qui soient relégables indépendamment des points utilisés. Pour traduire, je dirai que c’est à votre partenaire de s’adapter à votre corps et non le contraire. 

  Rien ne sert à courir il faut partir à point, au-delà du jeu de mot, ce proverbe correspond au troisième critère de notre sélection. En effet, lors de l’acquisition de votre appareil, vous remarquerez que les machines proposent plusieurs points, ceci peut être intéressant pour les personnes expertes. Pour ceux qui débutent, je conseil de focaliser sur certains points qui vous permettrons d’effectuer toutes les manœuvres sans pour autant s’éparpiller : le point droit, le point zig zag, le point jersey, le point zig-zag triple et le point de boutonnière. Votre partenaire n’a pas besoin d’être un Dieu grec pour vous combler, il lui suffit d’avoir ce qu’il faut là où il faut. 

  Pour terminer, je vous oriente vers un ensemble d’accessoires qui ne sont pas forcément livrés avec la machine, de ce fait, il faut bien se renseigner au près de votre vendeur pour ne pas avoir de mauvaises surprises à la livraison. je l’enfile aiguille, le pied pour poser une fermeture à glissière, le bras libre et le système de présentation de la bobine. Enfin je vous laisse le soin de choisir entre la machine électronique ou mécanique. Ce choix relève essentiellement d’une question d’affinité. Il faut simplement trouver la bonne cadence avec l’une ou avec l’autre et à vous l’extase.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une machine à coudre à conseiller, des infos ou astuces à partager, n'hésitez pas à commenter !