Pages

Subscribe:

Le patron de couture, outil indispensable


http://petitlien.com/machineacoudre

Ça y est. Vous avez fait le choix de votre tissu. Vous avez craqué en voyant la petite cotonnade fleurie pour une jupe fraiche et légère dans la perspective des futurs beaux jours, ou le velours côtelé pour une veste classique et branchée à mettre en toutes occasions, à moins que ce soit la flanelle bien douce pour faire un pyjama chaud et douillet pour votre petit dernier.

Bref, vous avez fait presque le plus dur. Votre projet prend forme dans votre imagination. Il reste à le concrétiser en s’attaquant à la conception de l’ouvrage.

Nous entamons la phase la plus technique de l’apprentissage de la couture à savoir utiliser ou réaliser soi-même un patron de couture.

Qu’est-ce qu’un patron de couture ?
Un patron est la représentation d'un vêtement vu de face ou de dos. Il est fabriqué en général à partir de feuilles de papier et permet de concevoir un vêtementavant sa fabrication en couture.
Le patron est toujours un peu plus large que le vêtement, pour pouvoir assembler les différents morceaux de tissu. Il prévoit les centimètres de couture, pour les ourlets ou pour les assemblages. Une fois ces centimètres de couture rajoutés, le patron devient un patronage.
Il existe, en couture, 3 types de patron :
  • Le patron de base qui consiste à tracer la base de chaque type de vêtement par exemple jupe de base ; pantalon de base et corsage de base ;
  • Le patron modèle qui consiste à transformer où à créer un modèle à partir d'un patron de base existant
  • Le patron industriel, patron modèle sur lequel on rajoute les valeurs de coutures pour la fabrication.
Évidemment, seul le premier type de patron nous intéresse ici.
Par contre, deux modes de conception sont envisageables.


Soit vous avez un talent inné de styliste et de dessinatrice et vous allez vous lancer vous-même dans la réalisation du patron. Et pourquoi pas ? Dans ce cas, il est préférable d’être une couturière chevronnée ou d’être épaulée par une tutrice dans le cadre d’un atelier de couture. A moins d’être très disciplinée et de suivre à la lettre les indications que vous trouverez sur les blogs de couturières amatrices et passionnées postés sur internet. L’intérêt d’une telle initiative est de créer « son propre modèle ».

Soit vous êtes novice en la matière et vous sentez avoir besoin d’évoluer avec un filet de sécurité. Alors, vous optez pour la prudence en vous laissant guider par les instructions trouvés dans les kits de patron vendus par les marques de modélisme en couture.


Dans le cas n°1, vous êtes experte et vous réalisez vous-même votre patron

Comment réaliser le graphisme d’un patron fait main.

Avant de réaliser le graphisme, il convient de prendre ses mesures. Munie d’un mètre de couture, vous devez, selon le modèle à faire, prendre les mesures du tour de poitrine, de la taille et des hanches.

Dessiner le modèle à réaliser en n’oubliant pas de reproduire en coupe les parties de face et de dos.

Reproduire sur un support papier les mesures prises. Le choix du papier est important. On utilise généralement du papier un peu transparent type papier de soie, papier calque ou éventuellement du papier cuisson. Dans les trois cas, il s’agit de papiers assez fins, facilement froissables, déchirables et glissants sur le tissu.
Si vous devez réutiliser régulièrement vos gabarits sans qu’ils s’abîment, il est préférable de reporter vos patrons sur des papiers plus épais (minimum 250g :m2) pour avoir un patron bien rigide.

Pour des patrons plus grands, il existe des papiers au format A3 en bristol ou cartonné que vous trouverez dans les magasins de loisirs créatifs. Ne pas les prendre trop épais pour pouvoir les plier facilement.

Bien sûr, il convient de ne pas oublier de reporter les repères utiles, de légender les patrons en indiquant le nom du projet, la taille, le sens la partie concernée, le nombre de fois à reporter sur le tissu, au pli ou non, en miroir, et surtout les marges pour prévoir les ourlets.

Dans le cas 2, vous êtes débutante et vous achetez un patron


La plupart des marques de modélisme propose une kyrielle de patrons. Burda est le pionnier en la matière. Vous pouvez les acheter dans un magasin de tissus, une mercerie ou sur le site internet de la marque. Vous choisissez le modèle qui vous convient. Plusieurs tailles sont proposées pour le même modèle.

Le patron déjà dessiné se présente sous deux versions. La version classique et la thermocollante.

Après découpage des parties en papier du patron, soit vous les épinglez sur le tissu ou vous les thermocollez.

La version thermocollante est une innovation appréciable car elle évite le papier de glisser. Ça n’abîme pas le tissu et ça se lave sans problème. Les parties de tissu sont plus maniables.

Après la pose du patron sur le tissu, vous devez le tracer sur le tissu.

Sur des tissus clairs, il est recommandé d’utiliser des feutres ultra lavables pour enfants, sur l’envers du tissu et de choisir la couleur la plus proche de votre tissu tout en vérifiant qu’elle contraste quand même pour bien voir là où il faut découper.
Sur les tissus foncés, il existe des craies de tailleur. L’utilisation n’est pas toujours facile car la craie accroche (par exemple sur le jersey), fait des traits épais, est très friable.

Autres possibilités, le savon sec. Une tranche fine de savon sec glisse bien sur le tissu. Ça n’abime pas le tissu et ça se lave très bien. Sinon, les crayons marqueur à sec blancs (par exemple lumicolor de marque Staedler). Ça se taille et s’utilise comme un crayon graphite normal. Attention à bien faire vos marquages sur l’envers du tissu car les traits restent assez résistants.

La découpe du tissu

Avec une bonne paire de ciseaux, vous pouvez commencer le découpage des parties de tissu en respectant le nombre.

L’assemblage
Après le découpage, la phase de l’assemblage s’impose.

Respectez bien le sens du tissu, les marges et les côtés (dos et devant).cet épisode fera certainement l’objet d’un prochain cours.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Une machine à coudre à conseiller, des infos ou astuces à partager, n'hésitez pas à commenter !